FRE

fre skincare interview michael azoulay

Fre skincare michael azoulay

_FRE : Fit Resilient Elegant

La solution skincare pour les femmes qui font du sport, une routine quotidienne.
Vegan et cruelty free

123FRÉ est une routine en 3 étapes : Protect me un hydratant SPF 30, Purify me un nettoyant hydratant et Revive me un sérum repulpant. Detox me est le petit dernier de la famille; un masque clarifiant Mask.

@freskincare

Lors de mon voyage à Tel Aviv cet été, je traîne avec ma copine Rebecca. Une décoratrice tellement talentueuse que vous devez aller voir son compte ici, ok, de rien, vous me remercierez plus tard. Elle m’organise un dîner avec le co-fondateur de FRE et d’autres personnes dans la cosmétique.

Je rencontre donc Michael Azoulay, il vient de lancer sa marque en novembre 2016 et révolutionne les codes. Je lui demande une interview. Il accepte.
C’est un leader avec une authenticité et une vision du marché du skincare extraordinaires. Il nous explique tout sur le lancement et la stratégie de FRE. Venez avec moi en backstage c’est bluffant ! C’est si frais-FRE.

                           

Assis sur le canape...

---> Michael, comment a commencé FRE ?

MA (Michael Azoulay) : Tu veux que je te la fasse de manière censurée ou de manière non censurée ?
FZ (Fabienne Zeitoun) : Non censurée
MA : FRE c'est 2 fous qui se sont rencontrés il y a 5 ans maintenant sur un terrain de tennis. Un qui venait du milieu philanthropique et qui rêvait de monter un business; un autre qui venait du business et qui rêvait de faire quelque chose avec une mission sociale. On s'est rencontrés, on s'est aimés et on eu envie de faire quelque chose ensemble. On a étudié le marché du skincare et on a vite vu que ce marché est à la croisée des chemins depuis 2/3 ans. Les “dinosaures du skincare” - ces marques lancées dans les années 80-90' (et même avant comme Clarins, Estée Lauder) qui ont énormément de mal à parler aux jeunes Millenials et avoir un discours complètement différent et authentique - rivalisent avec toutes les nouvelles marques digitales. L’exemple le plus frappant est celui de Glossier, mais il y en d’autres.
Cette tendance est forte aux US et au Canada et ce marché, en pleine révolution, voit naître un nouveau consommateur.

---> Qui est cette nouvelle consommatrice ?

MA : Cette nouvelle consommatrice a acquis un pouvoir d'achat qu'elles n'avait pas parce qu'il y a 10 ans ces femmes avaient 15 ans, elles travaillent, elles consomment complètement différemment la cosmétique que leur mère ou que leur grande soeur dans 3 domaines :
- elles ne veulent plus acheter en magasin
- elles ne suivent pas la même égérie que toi. Si nos mères voulaient voir Julia Roberts, aujourd'hui elles veulent voir leur coach du coin ou leur Soul Cycle instructor (professeur de spinning).
- elle ne veut pas faire d'effort, elle ne veut pas essayer les produits en magasin, elle veut recevoir les produits et les samples chez elle d'où la montée des subscription box (Birchbox ou Smashbox)

Et en parallèle, la révolution workout et well-being nous a inspiré. Et on s’est dit est-ce qu’il y a une marque qui parle à cette nouvelle consommatrice qui s’entraîne ?

“Je me rappellerai toute ma vie de ce jour là, il y a 4 ans, sur la plage de Tel Aviv. Je prends un café avec mon associé Mickaël et on aperçoit cette femme qui court. Elle est toute habillée en Lulu Lemon avec les derniers accessoires à la pointe de la technologie. Mais sur son visage, une crème blanche épaisse qui coulait… On s’est dit il y a un truc qui ne marche pas !”

Il y a des crèmes qui répondent à certains besoins : une crème pour les rougeurs, une autre pour les boutons… mais pas à tous les besoins en même temps.

---> Donc c’est une envie de faire partie de ce mouvement ?

MA : On a vu qu'il y a avait une énorme opportunité dans un énorme marché mais à côté de ça on avait envie de faire quelque chose avec une forte mission sociale. Pour nous c’est très important que FRE ait un sens.

“On avait envie d’inventer la nouvelle beauté, la nude beauty qui est très connectée au workout et surtout au moment post workout.
Le post workout glow.
FRé : en 2 mots, c’est ce moment de post workout glow qu’on veut faire durer au maximum”

---> Quelles sont vos valeurs ?

MA : Le women empowerment.
On va donner à ces femmes de la confiance en elles, en s'occupant de leur petits problèmes de peau quotidien et en accentuant leur beauté naturelle. C'est d'ailleurs ce qui se passe dans notre feed Instagram. Pour nous c'est notre plus belle réussite : transformer cette vision en réalité. 
Et puis on a créé cette communauté de femmes aux Etats-Unis. Nous travaillons avec 1000 coach, skincare influencer qui vont promouvoir nos produits et soutenir les femmes en leur apportant une réponse pour prendre soin de leur peau. Et par la même occasion, elles vont aussi soutenir les femmes au Maroc qui elle-mêmes récoltent l'ingrédient naturel que l'on met dans nos crèmes, l’Argan. On leur ajoute un revenu supplémentaire.
On soutient toutes ces femmes, elles sont toutes indépendantes et non salariées.

Aussi, avec chaque set de 3 produits acheté, FRÉ plante un arganier pour préserver les forêts d’Arganiers au Maroc. Le développement durable, protéger la planète et soutenir les femmes sont nos valeurs.

Fre skincare tel aviv

---> Aujourd’hui, la science est la clé dans le monde du skincare. Comment vous positionnez vous ?

MA : Personne n'avait pris au sérieux technologiquement les besoins de cette “sweaty skin”. Nous voulions vérifier si scientifiquement on pouvait apporter quelque chose de tangible. Alors nous avons lancé 2 études biologiques auprès de 2 docteurs indépendants. Un médecin de chez Teva et Sharon Rosenblat notre scientifique in-house.

Il faut tout d’abord comprendre les méfaits de la peau qui transpire :
- rougeurs
- sécheresse : tu perds des vitamines avec la transpsiration
- vieillissement prématuré
- la transpiration associée au soleil créé 30 x plus de brûlures.
c’est ce qu’on appelle le “runner’s face” (taches, perte d’élasticité de la peau)
- boutons : 1/3 de la population aux US souffrent d’acné.

Mais on a voulu valider ça, est-ce que le consommateur sait qu'il a besoin de ça ? Nous avons fait 5 études avec Surveymonkey - que je recommande d'ailleurs.
On sélectionné plusieurs panels de 150 femmes et leur avons demandé leurs besoins avant ou après le workout.
On a donc obtenu notre brief produits à partir de ce sondage et nous nous sommes lancés dans 18 mois de développement de produits. 

Nous avons été voir un formulateur et nous avons cherché le meilleur ingrédient pour traiter 80% des méfaits cités plus hauts.
Sharon Rosenblat a donc développé l’Argan active complex, que nous essayons de breveter. Il est composé d’huile argan organique et de cellules souches d’argan.
L’Argan est riche en vitamine E, squalane, et acide férulique entre autres. Il rassemble toutes les propriétés que nous recherchons.

---> Quelle est votre cible ?

MA : C’est drôle, on a eu notre première rencontre avec Facebook la semaine dernière et ils nous ont confirmé cela avec des données chiffrées.
70% de femmes entre 25 et 35 ans
15% au dessus - 35 et 44 ans
et 15% au dessous - 15-25 ans
Notre influenceur type en terme d'âge a 30 ans.
Les millennials sont notre cible, elles n’ont pas encore adopté une routine fixe donc elles sont très ouvertes à essayer et à inclure nos produits dans leur quotidien. Et puis étant uniquement sur les réseaux sociaux ce sont elles que nous touchons d’abord.

---> Où trouver FRE ?

MA : Aux Etats-Unis, au Canada et en Israël. Bientôt en Europe. Les marchés porteurs où nous voulons lancer sont le Brésil, l’Australie et la Corée du Sud.

---> Un peu de projection vous êtes des créateurs et portés vers l’avenir. Si FRE explose dans 5 ans ca sera dû a quoi ? 

MA : Notre authenticité, nous voulons être les plus vrais possible. Nous n’avons jamais acheté une review, nos photos ne sont pas retouchées. Aujourd'hui c'est une arme.

 ---> Un businessman que vous admirez particulièrement ?

MA : Les 2 associés fondateurs de Warby Parker. Je les suis sur Linkedin. Et regarde ce TED talks : “How great leader inspire action”

---> Et pour les décisions stratégiques ?

MA : On parle beaucoup, on n’a rien fait tout seul. Nous avons rencontré le PDG de Clarins et ce meeting a beaucoup influencé notre stratégie.

“On est des travailleurs et on a compris qu’on ne savait rien.
J’avais une stagiaire de 22 ans, fan de skincare, bloggeuse. Elle a révolutionné notre travail, elle est devenue une muse. Elle nous a créé un langage sur instagram !”
fre skincare interview lancement de la marque

 ---> Les prochains lancements ?


MA : On veut rester dans le soin et lancer en octobre une crème technologique “Glow Me” universal tint.
Puis un Night oil, un concentré d’huile d’argan. Et enfin, un Booster pour avoir un concentré de FRE le soir.

 ---> 123FRE - au banc d’essai.

FS : Cela fait un mois que j’ai essayé FRE. Je suis fan de Protect me. Il sent bon, il est léger et protège efficacement. Et surtout… il ne laisse pas de film blanc.
La texture de Purify me est super intéressante pour un nettoyant. Elle contient des petits grains qui exfolient et laissent un film hydratant. Je suis très compliquée en terme de nettoyant mais celui-ci je l’ai adopté !
Ma peau a besoin de beaucoup d’hydratation alors, au quotidien, j’applique d’abord Revive me (le sérum) puis ma crème hydratante et ensuite Protect me en touche finale.
Revive me est un bon sérum. Il est léger et frais. J’aime le coupler à d’autres sérum de ma routine car j’aime amplifier l’effet anti-âge. Donc j’utilise un acide hyaluronique ou une vitamine C avec.

Merci Michaël pour cette interview. J’ai essayé FRE et je suis bluffée !