Lea Trichter Pariente

Diane Goldstein entrevue cover

- Ok, super! Alors on fait ça par téléphone. Je t’embrasse et à la semaine prochaine.


Après avoir raccroché, j’hurle de joie (un cri entre le pigeon et le guépard). Je vais interviewer Léa Trichter !

lea trichter.jpg

_Lea Trichter Pariente

Léa est un subtil mélange d’intelligence, de culture et de raffinement. Pour moi c’est un exemple d’élégance et de discrétion “à la parisienne”. Aujourd’hui elle est rédactrice en chef adjointe chez L’Officiel. Elle capte l’air du temps, c’est ça son métier. Entre fashion week, vernissages et interviews de personnalités… Cela fait 12 ans qu’elle travaille pour le magazine et elle ne n’a pas vu le temps passer… 

@lofficielparis www.lofficiel.com

Pour celles qui ne connaissent pas l’Officiel. Laissez-moi vous expliquer mon rapport à ce magazine. Il cristallise tout ce que Paris et la France a de plus beau. Dans les années 50, L'Officiel est considéré comme le magazine le plus influent de la mode. Des plumes mythiques comme Colette ou Jean Cocteau ont contribué à son succès. Le lire me permet aujourd’hui de rêver, de me cultiver de comprendre les tendances en me baignant dans cette atmosphère d’élégance, de luxe et de justesse à la Française.

En gros, quand je ne peux pas aller a Paris, je lis l’Officiel et j’y suis. C’est le billet d’avion en première le moins cher au monde. 

Donc, interviewer Léa ça me fout la pression grave, et même si l’interview se passe au téléphone, j’enfile la veste Chanel vintage de ma belle-mère pour me mettre dans l’ambiance. Je défile dans ma cuisine comme sur le podium d’un défilé Louis Vuitton pendant que je prépare les lunch box.

Oh, le téléphone sonne, c’est elle!

LE TELEPHONE SONNE

---> Léa, je suis fascinée par ton travail chez L’Officiel, qu’est-ce que tu peux nous raconter ?

LT : L’Officiel c’est une entreprise familiale dirigée par Marie Josée Jalou et ses quatre enfants. Nous couvrons plusieurs sujets : mode, culture, art, cinéma, musique, joaillerie, voyages… entre autres. Chez L’Officiel, on capte les tendances par le prisme du luxe. Milan, Paris, Londres, New York, Miami, Madrid, Budapest, Les Seychelles, L’Inde… mon travail m’a fait rencontrer des personnalités formidables, créatives et inspirantes dans différents domaines.

A la rédaction, chaque jour est différent du précédent. Il y a eu énormément de changements de direction artistique et de rédactrice en chef. Le changement s’est fait autour de moi. Les opportunités de rencontres et d’interview sont multiples. Et surtout la vie quotidienne de la rédaction riche en confidences, fous rires, et surprises, est gratifiante et riche en valeurs humaines.

---> Qui sont les femmes qui t’inspirent ?

LT: Francoise Giroud et Anne Sinclair

Françoise Giroud (1916-2003) est une journaliste, écrivaine et femme politique française. Elle est la créatrice du journal L’Express.
Anne Sinclair (née en 1948) est une journaliste franco-américaine connue pour avoir animé plusieurs émissions d’information.

@LS_banner Image 2_lea trichter copie copie.jpg

---> Comment tu choisis tes sujets ?

LT : Je vais à la recherche des choses moins vues. Je lis la presse étrangère, je vais à des foires, à des vernissages. Les cercles créatifs se touchent les uns les autres; je peux rencontrer une personnalité de la mode à un vernissage par exemple. Et surtout, je suis ouverte à tout, tout le temps. L’inspiration est partout dans mon travail. En ce moment, nous misons beaucoup sur le digital, les réseaux sociaux sont aussi devenus une source évidente d’inspiration.

---> Et que penses-tu de la beauté ?

LT : Pour moi la beauté est un univers très brandé, très marketé. Je n’étais pas très intéressée par la beauté jusqu’à dernièrement. Avec le temps, je crois que je m’y intéresse de plus en plus car j’en ai besoin.

Ce que j’aime c’est que la tendance va vers plus de transparence. La beauté va plus vers du résultat et de l’authenticité. Les produits sont moins beaux mais plus concentrés, il y a moins d’ingrédients mais ils sont plus actifs. Et on mise sur des produits plus naturels.

Tips beauté Diane Goldstein

---> Quelle est ta marque préférée ?

LT : Dans les rédactions, nous sommes très gâtées. Honnêtement, j’ai fait une overdose. J’avais trop de choix, je ne savais pas ce qui était bien pour moi. Pendant un certain temps, je n’ai plus rien mis à défaut de me connaître.
Aujourd’hui, ma marque préférée c’est Biologique Recherche. Elle a ce double aspect : le produit est simple dans la composition et pratique à la fois. A l’Ambassade de la Beauté à Paris (Biologique Recherche), ils établissent un diagnostic très précis de la peau et nous guident dans nos choix de produits.
J’aime ce côté sur mesure.

---> Quelle est ta routine ?

LT : Le Soir. J’applique le Lait VIP O2 de Biologique Recherche. Je dois te dire que j’avais la phobie du lait. J’avais des vieux démons d’acné de jeunesse, je pensais que ma peau était toujours comédogène. Mais en fait ma peau sèche en a vraiment besoin et l’eau micellaire que j’utilisais ne me convenait pas du tout. Puis j’utilise la Lotion P50. Enfin, la crème contour des yeux et lèvres bioxifine. Et je dors avec le masque vernix.

Le Matin. J’applique de nouveau la Lotion P50 puis la crème contour des yeux et lèvres bioxifine.
Et puis j’utilise soit la crème VG Derm (elle sent mauvais mais elle est super) soit la Crème Hydravit'S. Je ne ressens pas le besoin de mettre un SPF tous les jours. Je ne m’expose jamais. Les jours ou je suis très déshydratée j’utilise le sérum amniotique et le sérum authentique de Biologique Recherche.
NDL : Les Sérums Authentiques sont les formules les plus pures de la gamme Biologique Recherche. Ils contiennent uniquement des principes actifs sous formes d'acides aminés ou de peptides courts avec un minimum de conservateurs.

J’alterne parfois avec la ligne Waso de Shiseido. J’aime le masque effet nouvelle peau peel off et l’hydratant Jour Correcteur de Teint Sans Corps Gras SPF30.
J’aime aussi la ligne Ultimune, le Concentré activateur énergisant réveille mon teint.

 Je suis très peu popotte mais j’adore aller chez Odile Vilain - Les Mains d’Odile - rue Tronchet dans le 8ème. Elle s’occupe de Carole Bouquet entre autres. Elle me conseille des huiles essentielles de bois de rose que j’ajoute à ma crème. Ca sent divinement bon ! Le soir, si j’ai des imperfections, j’applique l’eau florale de lavande.

J’ai aussi investi dans le jade roller mais depuis que j’ai commencé le dermaroller, j’ai vu une vraie différence. Ma sœur me l’a offert pour mon anniversaire. C’est drôle, en te parlant de ça, je trouve que cet instrument de torture est un drôle de cadeau…

@LS_banner Image 2_lea trichter.jpg

---> Quel est ton secret bien gardé ?

LT : Considérer le décolleté comme le visage. Je ne le fais pas toujours par flemme. Et puis je rajoute les mains. En voyant mes mains en hiver, j’ai remarqué à quel point elles trahissent mon âge. Alors j’applique mes soins visage sur le dos des mains. Aussi, je bois du jus de céleri tous les matins. Ma peau est beaucoup plus éclatante et nette.

---> Selon toi, c’est quoi la beauté de demain ?

LT : Je pense que tout est dans la prévention. Faire attention au soleil, utiliser moins de produits chimiques nocifs.
En ce moment je me pose la question des piqûres. Le botox, est-ce que ça me correspondrait ? Je me renseigne, j’étudie le sujet… C’est une vraie alternative mais j’aime aussi voir de jolies rides, ça a son charme.

IMG_8125.PNG

---> Quels sont les souvenirs les plus forts que tu gardes de tes 12 années à L’Officiel ?

LT : - Les 90 ans de l’Officiel avec un numéro spécial dont un sujet en particulier sur des personnalités féminines qu’on avait choisi. Le concept était de les emmener se faire tirer le portrait au Centre Pompidou où un photomaton géant conçu par l’artiste contemporain JR avait été installé. J’ai eu le privilège d’aller chercher Jeanne Moreau en taxi que j’ai conduit jusqu’au photomaton puis redéposée chez elle. Une promenade en voiture dans Paris qui a donné lieu à une conversation agréable. Je me souviens de son extrême bonté et générosité. Et de son grain de voix inoubliable.

- L’interview très chaleureuse avec le roi de l’art contemporain Jeff Koons, au Centre Pompidou à l’occasion de sa rétrospective parisienne.

IMG_8169.PNG

- L’interview joyeuse et lumineuse des chanteuses Ibeyi sisters.

- Le numéro spécial Jean Cocteau avec à la direction en chef Vincent Darré qui a choisi de confier la couverture du numéro à Karl Lagerfeld qui a photographié une
série d’acteurs pour l’Officiel.

- L’interview de Mr Pierre Bergé que j’ai co-rédigé avec Vincent Darré à l’occasion de ce même numéro.

- Le numéro 1000 de l’Officiel pour lequel j’avais trouvé le concept de faire un numéro « Militante » ( en jouant sur les mots 1000/ Militante) et pour lequel des femmes engagées ont accepté de figurer en couverture de ce numéro dont notamment: Natalia Vodianova, Sharon Stone, Carla Bruni Sarkozy, Salma Hayek et Liya Kebede. L’occasion de mettre en valeur leurs causes et leurs actions pour les autres et de donner envie au lecteur de s’engager tout comme elles.

1482234013154083-2016_01_LOFFICIEL_WESTWOOD_RGM02087-V5_web.jpg

- L’interview percutante de Vivienne Westwood et son mari Andreas Kronthaler autour de son engagement pour la lutte contre le réchauffement climatique.

- Un double très bel entretien avec Alber Elbaz et le parfumeur Frederic Malle à l’occasion de la création d’un parfum par le couturier pour l’éditeur de parfums.

- Le reportage d’une soirée fantasmagorique à l’Hotel Il Pellicano en Italie. 

- La cover story avec Alexa Chung au tout début de sa carrière réalisée à Brooklyn.

- De très nombreux spectaculaires  et transportant défilés, notamment Louis Vuitton à l’époque de Marc Jacobs, mais surtout Chanel.

Merci Léa pour ton temps et ton énergie positive. Cette interview est un vrai cadeau.